Les concours de la fonction publique sont très nombreux. Pour accéder à un poste de fonctionnaire, vous devrez impérativement en passer au moins un. Selon le poste visé, il existe différentes catégories de concours : A, B ou C. Elles déterminent un niveau de rémunération et une place dans la hiérarchie, plus ou moins élevé selon la catégorie. Voici ce que vous devez savoir sur chacune d’entre elles.

  • La catégorie A des concours de la fonction publique

Les concours de la fonction publique de catégorie A donnent accès à des postes de direction et de conception. Les personnes qui passent ce type de concours doivent justifier un niveau bac + 3, au minimum. Pour certains postes, un diplôme encore plus élevé est demandé.

Après avoir réussi le concours, les agents de catégorie A deviennent cadres. Ils sont le mieux placé sur l’échelle hiérarchique et obtiennent une meilleure rémunération.

Voici quelques exemples de concours externe de catégorie A :

  • Dans la fonction publique d’État : inspecteur des finances publiques, professeur agrégés, professeur des écoles, ingénieur d’études, de recherches et de formation
  • Dans la fonction publique territoriale : puéricultrice, sage-femme, ingénieur territorial, attachés territoriaux
  • Dans la fonction publique hospitalière : directeur d’hôpital, infirmière, attaché d’administration hospitalière

  • La catégorie B des concours de la fonction publique

Les concours de catégorie B de la fonction publique vous ouvrent leurs portes à condition d’avoir un diplôme allant du baccalauréat à bac + 2. Si vous le réussissez, vous rejoindrez la fonction publique en exerçant des fonctions d’applications. C’est-à-dire que vous pourrez encadrer des équipes et des services, par exemple.

Sur le plan hiérarchique, vous serez en dessous des agents de catégorie A mais supérieur à ceux de catégorie C. Il en est de même pour votre rémunération.

Si vous hésiter encore à vous inscrire à un concours, voici quelques exemples d’agents de catégorie B :

  • Dans la fonction publique d’Etat : gardien de la paix, contrôleur des finances publiques, secrétaire administratif de l’Éducation nationale
  • Dans la fonction publique territoriale : rédacteur territorial, éducateur de jeunes enfants, assistant socio-éducatif
  • Dans la fonction publique hospitalière : secrétaire médicale, secrétaire administratif d’administration hospitalière

  • La catégorie C des concours de la fonction publique

Pour cette catégorie de concours, les conditions de diplôme sont un peu plus variées. Elles diffèrent selon le concours choisi. Certains n’exigent aucun diplôme alors que pour d’autres, il faudra au minimum le brevet des collèges. Parfois, il est également demandé d’avoir une qualification professionnelle de niveau CAP ou BEP.

En devenant agent de catégorie C, vous exercerez des fonctions d’exécution. Vous serez donc sous les ordres d’agents de catégories A et B. Quant à votre rémunération, elle sera également la moins élevée des trois catégories.

Pour vous donner une idée, voici quelques postes de catégorie C :

  • Dans la fonction publique d’Etat : agent de constatation des douanes, adjoint administratif, surveillant de l’administration pénitentiaire
  • Dans la fonction publique territoriale : adjoint technique, adjoint administratif
  • Dans la fonction publique hospitalière : adjoint administratif, aide-soignant

Vous l’avez remarqué, les concours de la fonction publique n’offrent pas tous les mêmes types de postes. Selon votre diplôme, vous pourrez choisir de postuler au concours de la catégorie correspondante. Ensuite, une fois que vous aurez rejoint la fonction publique, vous pourrez suivre des formations et des concours internes pour gravir les échelons. Ce n’est donc pas parce que vous passez un concours de catégorie C que votre niveau de responsabilité et votre rémunération n’évolueront pas. Maintenant que vous savez tout, quel concours est fait pour vous ?