adjoint administratif territorial

L’adjoint administratif territorial (catégorie C)

Devenir adjoint administratif territorial, c’est être un acteur majeur de la collectivité.

Dans ce métier, les responsabilités peuvent être nombreuses et variées.

Vous pensez être fait pour ce poste ? Lisez notre fiche métier, vous saurez tout ce qu’il y a à savoir sur les fonctions d’un adjoint administratif territorial et son concours.

1. Être adjoint administratif territorial

Employé par une colle

tivité (telle que le conseil régional ou encore une mairie) ou un EPCI (établissement public de coopération intercommunale comme les communautés de communes, par exemple), l’adjoint administratif territorial exerce un métier bureaucratique.

a) Sa fonction

Les tâches qui seront demandées sont principalement administratives. Elles seront évidemment différentes selon le service auquel il est rattaché. En voici une liste non-exhaustive :

  • Accueil physique et téléphonique au sein de la collectivité,
  • Gestion du courrier avec l’envoi, la rédaction et la réception,
  • Gestion de la comptabilité,
  • Direction d’une enquête administrative et rédaction d’un rapport utile à l’instruction du dossier,
  • Responsabilité du secrétariat dans une mairie de moins de 2000 habitants,
  • Coordination des adjoints administratifs territoriaux de 2ème classe, etc.

b) Qualités requises pour ce métier

Vous l’aurez compris, pour exercer ce métier, il faut impérativement maîtriser les règles administratives et comptables. Être polyvalent, ponctuel et courtois est également indispensable. Et, si vous êtes autonome et que vous savez faire preuve d’initiatives (à bon escient), ce sera un gros plus. L’adjoint administratif doit aussi maîtriser l’outil informatique et savoir faire preuve de discrétion.

Si vous vous reconnaissez dans cette description, le métier d’adjoint administratif territorial est certainement fait pour vous !

2. Devenir adjoint administratif territorial

Pour devenir adjoint de 1ère classe, il faut passer un concours de la fonction publique territoriale de catégorie C. Ces concours sont organisés par le Centre De Gestion de votre département. Ils se déroulent en deux parties, les épreuves d’admissibilité et d’admission, qui sont toutes les deux composées de deux exercices.

 

a) Épreuves d’admissibilité

 

  • 1er exercice

Il s’agit d’une épreuve de français (durée 1h30 et coefficient 3) qui servira à évaluer vos capacités de compréhension. L’exercice demandé sera de répondre à des questions à partir d’un texte d’ordre général.

  • 2ème exercice

Vous devrez établir un tableau numérique (durée 1h, coefficient 3) à partir de documents qui vous seront fournis.

Sachez qu’une note inférieure à 5/20 à l’une de ces épreuves est éliminatoire.

 

b) Épreuves d’admission

  • 1er exercice

Il s’agit là d’un entretien d’une durée de 15 minutes (coefficient 3). L’objectif est de déterminer votre aptitude à occuper ce poste. Le jury vérifiera aussi votre motivation et vous interrogera sur votre expérience.

  • 2ème exercice

Cette épreuve concerne la bureautique, elle durera également 15 minutes (coefficient 1). Vous pouvez être évalué sur l’utilisation du traitement de texte, du tableur ou tout autre logiciel utile pour ce poste.

 

c) Épreuves facultatives

Il existe une troisième épreuve qui est facultative. Cependant, nous vous conseillons vivement de la prendre, cela montrera à quel point vous êtes motivé. Vous aurez le choix entre deux exercices :

  • Une épreuve écrite en langue étrangère (durée 1h, coefficient 1)

Si vous parlez anglais, allemand, russe, italien, portugais, néerlandais, grec ou arabe (moderne), cette épreuve est faite pour vous. L’exercice est de traduire un texte.

  • Une épreuve orale de droit (15 min de préparation + 15 min d’épreuve, coefficient 1)

Dans ce cas, vous aurez le choix entre trois options : le droit des familles (naissance, domicile, décès, mariage, etc.), le droit public (scrutins locaux, compétences des collectivités locales, contrôle de la légalité, etc.) et les finances publiques (budget de l’État, dotations, impôts, subventions, etc.).

 

3. Prérequis pour prétendre au concours

Pour pouvoir vous présenter au concours d’adjoint administratif territorial, vous devez être de nationalité française (ou ressortissant d’un pays membre de l’UE). Il est également impératif de jouir de vos droits civiques et de présenter un bulletin n°2 de votre casier judiciaire vierge. Enfin, il vous sera demandé d’avoir, au minimum, un diplôme de niveau V (CAP, BEP).

Que vous le passiez en externe, en interne (vous êtes déjà fonctionnaire, mais pas encore titulaire) ou dans la troisième catégorie (vous justifiez de minimum 4 ans d’expérience dans certaines activités professionnelles, comme responsable d’association par exemple), ce concours est le même pour tous.

 

Vous voulez passer ce concours ? Découvrez notre préparation du Concours d’Adjoint Administratif Territorial